En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu INRA

GIS Elevages Demain

GIS Elevages Demain

Colloque du GIS Élevages Demain : Nouveau regard sur l’Efficience alimentaire des productions animales - le 17 octobre 2017 à l’APCA, Paris

Colloque GIS ED : Nouveau regard sur l’Efficience alimentaire des productions animales - 17/10/2017
L’élevage a pour principale finalité la production d’aliments pour l’Homme. Cependant, dans un contexte d’accroissement de la demande alimentaire mondiale, cette contribution de l’élevage fait l’objet de controverses puisque les animaux d’élevage consomment davantage de protéines et d’énergie végétales qu’ils n’en produisent dans le lait, les œufs ou la viande destinés à l’alimentation humaine.

Il faut ainsi 2,5 à 10 kg de protéines végétales pour produire 1 kg de protéines animales (Peyraud et al., 2012) ou encore il faut en moyenne 7kcal végétales pour chaque kcal générée de produits animaux (FAO, 1992). Toutefois, les animaux d’élevage ne consomment pas que des grains consommables par l’Homme, mais aussi des coproduits végétaux non consommables, des résidus de culture et des fourrages issus de surfaces non labourables ou ayant un intérêt environnemental (prairies). De plus, la qualité nutritionnelle des protéines d’origine animale est supérieure à celle des protéines d’origine végétale. Enfin l’élevage ne produit pas que de la viande, du lait et des œufs, mais aussi une grande diversité d’abats et de coproduits aux usages multiples (alimentaire, chimique, pharmaceutique, petfood, cuir, laine…) qui contribuent aussi à l’efficience.

Comment donc évaluer la contribution réelle, ou nette des élevages français à la production de denrées alimentaires pour l’Homme ? Afin de mieux évaluer l’efficience des productions animales et leur niveau de compétition avec l’alimentation humaine, le GIS Élevages Demain a entrepris de travailler sur de nouveaux indicateurs d’efficience protéique et énergétique prenant en compte la part des ressources alimentaires à destination des animaux (« feed ») réellement en compétition avec l’alimentation humaine (« food »). Ce colloque est l’occasion de présenter les résultats obtenus pour les principales filières animales françaises et de les mettre en débat avec des experts internationaux et des acteurs des filières.

Consultez le programme du colloque

Téléchargez l'affiche

!!! INSCRIVEZ-VOUS !!!